Tourné dans le Gers,

ce petit film engage une réflexion

applicable

à toutes les régions de France.

Pour le visionner c'est ici :


 LA HAIE TRADITIONNELLE AVEYRONNAISE

OU... "De la taille des haies"

 La taille en rideau :

Appelée également taille en plateau-rideau,

cette technique de taille

reprend une tradition à la fois culturelle et historique

puisqu’elle est issue des « jardins à la française »,

où les arbres étaient taillés « en carré » 

de manière à accompagner le bâti et à structurer les jardins.

..............

Vers les années 2007 - 2009,

nous avons vu apparaitre

une nouvelle méthode de taille en Aveyron :

 

DSC_0058 por mail

Voici à quoi commencent à ressembler nos haies en Aveyron :

001

 

Coupe à la « Le Nôtre »

(au carré) pour la haie

(Le paysagiste

du château de Versailles

aurait-il des origines aveyronnaises ? ),

« Cheveux aux vents » pour les arbres qui subsistent :

toutes les branches d’un même côté,

c’est tellement plus moderne !!

 

 Je dis NOS haies car même si ce n'est pas MON champ

, cela me heurte, heurte mon regard et ma sensibilité.

Je trouve celà très violent.

Et dommageable sur le LONG terme.

Et vous ?

DSC_0060 pour mail

 

DSC_0071 pour mail

Ci-dessous un échange de courriers avec le Conseil Général datant de 2014, concernant la « taille » des haies en Aveyron.

 

Ainsi que des photos de la dite « taille »

 

Depuis je n'ai pas remarqué

d'amélioration.

Et vous ?

 

Lettre au Conseil général

Réponse du Conseil Général PAGE 1

Réponse du Conseil Général PAGE 2

 

Contrairement à ce qui est dit dans le courrier, toutes les photos ont été prises depuis la route. Et la coupe a aussi été effectuée depuis la route, Les photos parlent d’elle-même, par l’angle de coupe.

 

Le BUT n'est pas d'attiser la polémique, mais bien d'attirer votre regard, votre attention  sur quelque chose.

A tout problème une solution, pour peu qu'on la cherche collectivement.

 

La question est : cette volonté existe-t-elle ?

 

Si vous aussi des interventions vous choquent Faites-le savoir ! : Prenez votre plume, appareil photo, notez la date, la référence de la route, envoyez des fleurs si vous le souhaitez,  écrivez  !!!   Au service concerné "Pôle Grands travaux et routes" du Conseil Général, ou à votre commune.  Ce n'est que par l'ammoncellement de VOS courriers et VOS réactions que les pratiques vont changer.

 

Beaucoup de gens sont choqués

mais ne l'expriment pas publiquement.

C'est fort dommage.

Ce débat nous appartient à Tous.

 

Cela relève aussi

de notre façon "d'être au monde",

dans l'environnement qui nous entoure.

 

Ce patrimoine est collectif

et nous en sommes tous responsables

pour les générations futures.

 

Beaucoup de gens disent :
"Mais il y a beaucoup de verdure ici,

allez voir ailleurs c'est pire."

 

Mais justement,

pourquoi détruire ainsi ce qui fait notre richesse ?

 

Le PROGRES est-il le nivellement par le bas ?

 Question subsidiaire : A votre avis, combien de temps, combien d'années,  met un arbre (chêne, châtaignier, charme,  frêne ou autre) pour pousser et offrir un rayonnement significatif  ?

 

J'ai eu la chance, dans mon parcours d'adulte, de faire la connaissance d'un chataignier de 1000 ans.

OUi, j'ai bien dit 1000 ans ! Quel rayonnement !

Et de grandir au milieu d'arbres de 200, 300, 400 ans.

Ce rayonnement, autrefois omniprésent, devient aujourd'hui une rareté exceptionnelle.

Et pourtant, bien qu'immatérielle, c'est une véritable "nourriture" pour nous les humains.

Notre regard est culturel... Et le mien... vient de mon  enfance.

 

Les Enfants de demain dessineront-ils une haie carrée, sans arbres, comme certaines enfants dessinent aujourd'hui les poissons carrés (comme le poisson pané) ?

 

Tous les arbres

que vous voyez aujourd'hui dans les haies

ont été sélectionnés et protégés autrefois 

par les "Anciens",

afin qu'ils puissent offrir aujourd'hui

leur plein développement.

 

Le Génie de l'arbre

Ce livre nous invite à redécouvrir les arbres champêtres, ou “arbres hors forêt”, la diversité de leurs formes et leurs contributions essentielles à

http://www.actes-sud.fr

 

Que va-t-il rester pour les générations futures quand nous serons devenus la génération des anciens ?

 

Avec le réchauffement climatique augmentent les vents violents, les épisodes de sécheresse ou d'innondations.

 

La solution réside-t-elle dans ces pratiques ?

 

DSC_0076 pour mailDSC_0078

 

 

 

DSC_0137DSC_0145

 

 

 

DSC_0193 pour mail

 

 

 

DSC_0146DSC_0147

 

 

 

DSC_0149 pour mail

 

DSC_0175 pour mailDSC_0084 pour mail

 

 

 

 

DSC_0095

 

DSC_0124 pour mail

 

DSC_0135

 Pour de MEILLEURES Pratiques voir entres autres :

 

Principes de taille | Arbres Haies Paysages d'Aveyron

Tailler n'est pas obligatoire Les arbres et arbustes ont un port qu'il leur est propre. Chacun d'eux se développera jusqu'à atteindre un volume final défini génétiquement. Ainsi la taille n'est pas indispensable et génère toujours un stress pour le plant.

http://www.arbreshaiespaysagesdaveyron.f

 

 A lire aussi :

 

Arbre : Plantations trop rares ou inadaptées

En milieu rural où les conditions apparaissent favorables au développement de l'arbre, la tendance est plutôt à son arrachage sans remplacement. Les haies disparaissent au gré des agrandissements de parcelles, les arbres de bord de routes sont radicalement taillés et donc fragilisés...

http://paysageaveyron.fr

 

Le Génie de l'arbre

Ce livre nous invite à redécouvrir les arbres champêtres, ou “arbres hors forêt”, la diversité de leurs formes et leurs contributions essentielles à

http://www.actes-sud.fr

 

Les Arbres, entre visible et invisible

Cet ouvrage, qui confronte les derniers acquis de la science aux traditions ou croyances relatives aux arbres, montre combien les arbres contribuent à “enchanter” le monde et combie

http://www.actes-sud.fr

 

Et en vidéo écoutons ce qu'en dit Ernst Zurcher :

 

 

 

 

 autres ouvrages :

Arbres fourragers - De l'élevage paysan au respect de l'environnement

Agrandir Description : Pendant des millénaires, les feuilles d'arbres ont constitué la base de l'alimentation du bétail. La mécanisation de la récolte d'herbe a peu à peu fait disparaître cette pratique, qui a résisté jusqu'au milieu du XXème siècle pour le fourrage d'appoint.

http://www.terran.fr

Les oiseaux et les baies sauvages

Livre : Les oiseaux et les baies sauvages écrit par Claude CROCQ, éditeur BELIN / ÉVEIL NATURE, , année 2007, isbn 9782701142937

http://www.unitheque.com

 

LES TROGNES, ARBRE PAYSAN (broché)

Réédition en version brochée d’un grand succès + une double page référençant toutes les essences concernées Les trognes ont joué un rôle essentiel dans l’économi

http://www.editionsouestfrance.eu

 

 

Merci pour votre attention.....